Stirring the Pot

Une proposition visuelle, sensorielle, gustative, musicale et politique qui se déploie dans de multiples espaces de la Friche

Week-end d’ouverture 4-5-6 juin 2021

Exposition jusqu’au 24 octobre

Cartes blanches musicales

Performance culinaire Emeka Ogboh - Georgiania Viou

Artiste de renommée internationale, Emeka Ogboh s’intéresse aux questions de migrations et aux liens que tissent les hommes et les femmes avec leurs lieux de vie, de mémoire ou de passage. Pour sa première exposition personnelle dans une institution française, l’artiste investit le Panorama et le Toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai avec un film, une installation multi-sensorielle et développe son projet artistique tout au long de l’été : dîners conviant différent·e·s chef·fe·s africain·e·s, conception d’une bière pour les soirées musicales, dj sets et sessions radiophoniques, publication d’un recueil de recettes…

Stirring the Pot - L’exposition

Emeka Ogboh travaille différents médiums, tels que le son et la vidéo ou encore les denrées alimentaires, qui deviennent des instruments de lecture et de compréhension des villes en tant qu’espaces cosmopolites, migratoires et globalisés. L’exposition qu’il présente à la Friche se déploie sur 2 espaces : Le premier a pour élément central un film qui retrace le chemin parcouru par les ingrédients composants une recette, depuis nos assiettes en France jusqu’à leurs territoires de production en Afrique. Le deuxième est une variation de « Ámà : The Gathering Place », installation qu’il a réalisée en 2019. Elle s’inspire de l’ethnie Igbo au Nigeria, dont les textiles traditionnels proviennent et dont les musiques sacrées composent l’environnement sonore.
Emeka Ogboh interroge le rôle social de l’espace muséal, faisant de lui un lieu de vie, de rencontre, de détente, favorable au dialogue et à la réflexion.

Stirring the Pot - Le Toit-terrasse

Emeka Ogboh investi le Toit-terrasse de la Friche comme une extension de l’exposition, une place vivante, à l’instar de celles que l’on trouve autour des gares ferroviaires et routières en Afrique. Avec Les grandes Tables et Fræme, il y installe un Danfo, véhicule taxi typique de Lagos, d’où sont servies Uda et Uziza, les deux bières qu’il a élaborées spécialement avec la brasserie artisanale du Castelet à Signes (Var).

La carte culinaire du toit proposée dès le 4 juin pour tout l’été, est écrite par les 5 chefs associés des Cuisines Africaines, Nadjatie Bacar, Hugues Mbenda, Gagny Sissoko, Siradji Rachadi & Georgiana Viou.

Également cuisinier, Emeka Ogboh compose et cuisine avec la cheffe Georgiana Viou lors d’ une performance culinaire, dans une scénographie conçue avec Marie-Josée Ordener des grandes Tables (Date à confirmer)

Une production Fræme, Les Grandes tables/I.C.I, Les Cuisines Africaines, pour Here comes Africa – saison Africa2020.